Certificat d’études

Le certificat d’études primaires se révèle un examen réservé à une élite. La barre fatidique éliminatoire de cinq fautes en dictée en est une cause principale. C’est ainsi qu’en 1890,Léon Bourgeois demande en vain que soit revu le caractère éliminatoire de l’orthographe lors de l’examen. Un autre facteur conduisant au faible taux d’accès est la sélection organisée par les instituteurs et institutrices, mettant un point d’honneur à ne présenter au certificat d’études que les élèves ayant une forte chance de réussir.

Jusqu’en 1900, la proportion d’élèves sortant de l’école primaire avec le certificat d’études est d’environ 25 à 30 %. Cette proportion monte jusqu’à 35 % vers 1920 et atteint 50 % à la veille de la Seconde Guerre mondiale

Législation relative au certificat d’études

Copie du diplôme original

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s